Un nouveau lieu de passages - projet

La vie est une succession de passages dont les plus importants sont la naissance et la mort. Des moments clés de l’existence qui ont un véritable sens s’ils sont vécus en conscience, dans la confiance et entourés. Notre façon de vivre la naissance ou la mort est actuellement bien éloignée de cette vision. Nous nous déposons corps et âme entre les mains d’un corps médical souvent bien démuni face à ces transitions. Le faire est devenu la norme et totalement dirigé par la peur et le besoin de contrôle. 

Ce que je vous présente là est encore sous forme de projet et en total création.

Maha Jula (le grand pont suspendu) est le nom de ce nouveau lieu de passages à venir, c’est une maison de vie. Un lieu de passages où chacun pourra vivre à son rythme, hors du temps, ce moment de transformation, de transmutation, accompagné de soignants du corps et de l’âme, d’artisans de la matière et de la lumière, de rituels…

C’est un lieu de vie intergénérationnel, où les personnes viennent y œuvrer et transmettre leurs savoirs et leurs passions. Certains pourront y vivre avec leurs familles.

Le bâtiment sera spacieux et permettra de vivre entre collectivité et indépendance. Les jardins seront cultivés en permaculture, il y aura des plantes médicinales, un étang naturel dans lequel se baigner, une forêt…

Les soins du corps et de l’âme passeront par l’alimentation vivante, du mouvement, des massages, des sons, des plantes, des bains, des méditations, des créations et surtout par la vie quotidienne faite d'échanges et de partages entre tous.